Comment AXA s’attaque aux stéréotypes pesant sur les 50 ans et + 

Régulièrement, Bayard Impact, cellule conseil du Groupe Bayard, décrypte pour The Good un enjeu sociétal du “S” de RSE.

La place des collaborateurs de 50 ans et plus : un enjeu d’inclusion essentiel à l’aune de la transition démographique

Accélérer la transformation culturelle des organisations pour faire évoluer les représentations est l’un des 5 axes du rapport Bellon-Mériaux-Soussan pour favoriser l’emploi des travailleurs expérimentés, aux côtés de la formation – pour prévenir le risque d’obsolescence des compétences en seconde partie de carrière – et la facilitation des mobilités et transitions professionnelles -favorables au maintien dans l’emploi.

A mesure que les carrières s’allongent, les entreprises ont en effet la responsabilité de s’investir davantage dans la formation et l’employabilité de leurs collaborateurs. Or, celles-ci agissent encore trop peu ou prennent surtout des mesures « en réaction » au sujet de l’allongement de la vie professionnelle : selon une étude d’Harris Interactive, seuls 21% des dirigeants indiquent que leur entreprise a mis en place des actions concernant l’allongement de la vie professionnelle des 45 ans et plus.

C’est dans ce contexte qu’AXA s’associe à la cellule conseil Bayard Impact, experte dans l’accompagnement des entreprises pour une meilleure inclusion des seniors, afin de :

  • Accélérer la prise de conscience des stéréotypes généraux sur les personnes de 50 ans et plus dans le cadre de l’entreprise et nourrir la transformation culturelle pour lever les freins et changer les comportements. Rappelons que, pour la plupart des salariés, l’âge est le premier facteur de discrimination et l’un des principaux sujets de moquerie au travail. 22% des plus de 45 ans ont déjà été concernés plusieurs fois. De plus, l’âge est un critère probable de refus de promotion pour 57% des personnes interrogées[1].
  • Insuffler une dynamique positive autour des 50 ans et plus pour les valoriser, afin de donner confiance et envie à chacun d’avancer selon ses propres aspirations. Un enjeu de taille lorsque l’on sait que d’ici 2050, l’Europe aura 44 millions d’habitants en moins et 1 habitant sur 3 sera âgé de plus de 60 ans.
  • Mettre en valeur sa démarche RSE et son engagement en lien avec sa qualité de membre du Club Landoy et de signataire de la Charte d’engagement pour la place des 50 ans et plus en entreprise[2], afin d’insuffler une dynamique positive au sein de l’ensemble des entreprises et de leurs collaborateurs qui regarderont le programme : inclusion, formation, reconversion, mobilité, accompagnement… Il est primordial de souligner que les entreprises dotées de politiques d’égalité des chances dans l’emploi et de cultures favorisant la mixité ont près de 60 % de chances supplémentaires de voir leur profit augmenter (étude Deloitte « diversité et inclusion », 2020). Pourtant, le taux d’accès à la formation diminue à partir de 50 ans, et encore plus sensiblement à partir de 55 ans : un salarié âgé de 55 à 59 ans a deux fois moins de chances de suivre une formation qu’un salarié de 40 à 44 ans. (étude Dir. Trésor Fév. 2022).

« L’audace n’a pas d’âge », un podcast pour faire bouger les lignes

Parce que chaque collaborateur doit avoir sa place, quel que soit son âge et son expérience, Bayard Impact et AXA s’associent pour créer le podcast « L’audace n’a pas d’âge », un programme inspirant où chaque épisode met en lumière une personnalité connue du grand public qui a pris une nouvelle trajectoire au cours de sa carrière et autour de la cinquantaine :

L’ancien judoka, ministre et désormais assureur David Douillet ; l’animatrice, actrice et désormais humoriste Valérie Damidot ou encore l’auteure-compositrice-interprète La Grande Sophie.  

En dialogue avec l’écrivaine, réalisatrice et intervieweuse Aurélie Lévy[3], chaque épisode est l’occasion pour l’un d’entre eux de revenir sur son parcours et les moments charnières qui ouvrent de nouveaux champs des possibles, et où la limite est seulement celle que l’on se fixe.

Chacun des podcasts décrypte et fait émerger des actions concrètes pour inspirer les auditeurs.
Leurs témoignages donnent ainsi des clés, et surtout l’audace d’emprunter des chemins inattendus…

Les 3 premiers épisodes sont disponibles sur toutes les plateformes de podcast, ainsi qu’en en vidéo sur YouTube et les réseaux sociaux.


Épisode 1 – David Douillet « Découvrir un nouveau milieu, un nouveau vocabulaire, de nouvelles personnes… C’est fantastique ! »

Comment continue-t-on de rebondir tout au long de sa carrière ? Avec 3 reconversions au compteur, et une quatrième ⏵ qui s’ouvre dans le domaine de l’immobilier et de l’assurance, David Douillet se livre sur son parcours et l’évolution de son rapport au travail dans le temps. 

Dans ce premier épisode, l’ancien judoka partage : 

  • Comment aborder les rebonds en gérant sa carrière en cycle et en imprimant soi-même le rythme ;
  • Comment suivre sa curiosité pour explorer les nouvelles trajectoires possibles de sa carrière ;
  • Comment chaque expérience nourrit la suivante, indépendamment du domaine ;
  • Comment il a accepté de redevenir « ceinture blanche » lors de sa dernière formation car il n’y a pas de limite d’âge pour apprendre.


Épisode 2 – Valérie Damidot « Rien n’est terminé : si on a envie de le faire, il faut y aller ! »

Où puise-t-on le courage de défier les stéréotypes liés à l’âge pour avancer dans sa carrière comme on l’entend ? Dans ce deuxième épisode, Aurélie Lévy reçoit Valérie Damidot. L’ancienne journaliste et animatrice TV se lance à plus de 50 ans dans un one woman show. Elle raconte sa trajectoire et livre ses conseils pour sortir de sa zone de confort et rester libre de ses choix tout au long de sa carrière.

Dans cet épisode, Valérie Damidot partage : 

  • Comment épargner pour prendre des risques au cours de sa carrière ;
  • Comment transformer les épreuves de la vie en force, en identifiant les qualités développées pour les surmonter ;
  • Comment alimenter sa curiosité, en restant ouverte au dialogue avec toutes les générations et tous les profils ;
  • Comment oser demander de l’aide ;
  • Comment apprendre à s’aimer soi. 

Épisode 3 – La Grande Sophie « C’est très important de valoriser les gens, d’arriver à trouver ce qu’apporte chacun à l’équipe. »

Comment se réinventer tout au long de sa carrière ? Sur les planches depuis 33 ans, La Grande Sophie rassemble aujourd’hui à ses concerts un public multigénérationnel. Elle raconte dans ce troisième épisode le tournant de la cinquantaine, les challenges associés mais surtout comment elle se concentre aujourd’hui sur le présent pour mieux apprivoiser le temps qui passe, affirmer ses choix et garder cette envie de rebondir dans sa carrière. 

Dans cet épisode, l’auteure-compositrice-interprète partage :

  • Comment écouter l’autre pour mieux se connaître soi-même ;
  • Comment rester authentique et « à l’aise dans ses baskets » sans faire semblant d’être quelqu’un d’autre ;
  • Comment oser tester, goûter à des choses qui parfois peuvent nous surprendre ;
  • Comment tenir la distance, en évoluant, en apportant de nouvelles « couleurs » à son parcours.  

[1] https://www.wuro.fr/blog/conditions-et-environnement-de-travail/age-premier-motif-discrimination-travail.html

[2] le premier acte d’engagement inter-entreprises concernant la place des collaboratrices et collaborateurs de plus de 50 ans en entreprise, à l’initiative du Club Landoy et du Groupe L’Oréal.

[3] Aurélie Lévy est écrivaine, réalisatrice et intervieweuse. Elle quitte la France à 18 ans pour poursuivre des études d’histoire à l’ICU de Tokyo puis à UCLA où elle apprend les ficelles du métier de cinéaste. Elle est l’auteur de plusieurs romans dont le best seller “Queenie, La marraine de Harlem” roman graphique écrit en langue anglaise et française, en cours d’adaptation à Hollywood où elle a vécu près d’une décennie. Elle anime plusieurs émissions culturelles dont le podcast ECRIRE diffusé sur Actualitte.com en partenariat avec Sciences Po dans lequel elle s’entretient avec de grands écrivains sur leur processus créatif.

Bayard Impact
Bayard Impact
Développée aux côtés du Club Landoy, Bayard Impact est la cellule conseil du Groupe Bayard. Structure de conseil agile accélératrice des transformations sociales des entreprises, elle accompagne ces dernières dans la mise en œuvre de leurs projets RSE en lien avec les enjeux posés par la transition démographique. Bayard Impact assiste les dirigeants, managers et collaborateurs dans la prise de conscience de ces enjeux : ses programmes d’activation pour une mise en action collective s’appuient sur une information éclairée et la puissance des nouveaux récits pour sensibiliser et mobiliser.

Dernières publications

Enquête BVA x AFL Diversity sur la diversité et l’inclusion en entreprise

AFL Diversity et BVA People Consulting dévoilent les résultats de l’enquête menée en mars 2024 en France auprès de 1 023 salariés âgés de 18 ans et plus. Cette enquête a été créée avec l’aide du cabinet Bain & Company, partenaire d’AFL Diversity.

Rapport Orée/CGDD/DGEC sur l’appropriation stratégique de la sobriété par les entreprises

Ce rapport est le fruit de réflexions menées avec et pour les entreprises afin que la sobriété passe du concept à la mise en œuvre opérationnelle. Il vise à dresser un état des lieux de la sobriété en France, à présenter la place de celle-ci dans les stratégies et les actions des entreprises à l’heure actuelle, à faire état des indicateurs de suivi mobilisés et à dessiner des perspectives pour accélérer sa mise en œuvre concrète.

Etude IFOP : près de 4 salariés sur 10 ne connaissent toujours pas la RSE

Le rapport IFOP révèle que 62% des salariés du secteur privé connaissent la responsabilité sociale des entreprises (RSE), mais seulement 29% ont une compréhension précise de ses tenants et aboutissants.

Baromètre Odoxa- I Care by BearingPoint : 95% des Français priorisent la biodiversité

Cette étude  d’I Care by BearingPoint et réalisée par Odoxa met en lumière le rapport des Français avec la biodiversité.

5 conseils de Claire Bottineau (Élis et C3D) pour se lancer dans l’économie circulaire

5 conseils de Claire Bottineau (Élis et C3D) pour se lancer dans l’économie circulaire