Camif ne vendra plus de produits non-européens

Emblématique société à mission, engagée depuis 2008 dans une transformation profonde de son modèle d’affaires, le spécialiste français de l’ameublement Camif fait un nouveau pas vers plus de durabilité. Le site de vente en ligne a annoncé fin août vouloir arrêter la distribution de produits fabriqués en dehors de l’UE – alors que 20% de son CA en 2020 reposait sur des biens fabriqués en Asie.

Réponse à la volonté des consommateurs de consommer plus local, engagement éminemment écologique pour limiter les transports, dimension sociale importante, avec la vocation de redynamiser l’emploi dans les territoires et de créer des liens forts avec ses fournisseurs, le choix de Camif devrait s’avérer payant, comme l’est sa stratégie responsable. En 2020, Camif a augmenté son CA de 44%, à 50 millions d’euros, alors que 78% de son catalogue est fabriqué en France ! De quoi se différencier d’Amazon et d’Ikéa.

Lors d’une conférence donnée au club Edouard 7 le 1er septembre, Emery Jacquillat, PDG de Camif, rappelait que pour mener à bien cette promesse, « la marque se coupe de pas mal de mobilier de jardin, de certains produits électroménagers, comme le micro-ondes » Des choix que la marque assume car en parfaite cohérence avec ses engagements.

Emilie Thiry
Ex publicitaire reconvertie dans la communication corporate en 2011, puis dans la politique en 2015, Emilie est depuis juillet 2020 en charge du consulting et de la diversification des offres d’INfluencia. Elle dirige à ce titre The Good, la plateforme dédiée à la transformation écologique, sociale et solidaire des entreprises et des marques. Elle anime également un séminaire sur le monde de la communication en Master 2 Conseil éditorial à Sorbonne Université. Emilie est diplomée de l’IEP de Strasbourg et ancienne élève du CELSA.

Dernières publications

Waitrose lutte contre le gaspillage alimentaire

Les supermarchés britanniques Waitrose ont décidé de retirer les dates de durabilité minimale (“à consommer de préférence avant le”) sur près de 500 produits. Les dates de consommation sont responsables de 10% du gaspillage...

La sobriété au cœur des réflexions des Universités d’Été de l’Économie de Demain

Les Universités d'Été de l'Économie de Demain organisées par le Mouvement Impact France et réunissant les réseaux d’entreprises engagées reviennent le 30 août à la Cité Internationale Universitaire de Paris, pour leur 4ème édition. Le thème choisi cette année est celui de la sobriété.

Quand la transformation digitale inspire la RSE 

Si les consommateurs se disent tous concernés et préoccupés par le changement climatique ou la lutte contre les discriminations, un écart fort subsiste quand il s’agit de passer à l’acte. Et si les entreprises s’inspiraient de la transformation digitale pour accompagner la transformation écologique et sociale des comportements ?

La Vie Claire adopte la consigne avec Rebooteille

La Vie Claire se met à la consigne avec Rebooteille qui propose aux producteurs de boisson et aux acteurs de la distribution du Rhône, de la Loire et de l’Ain, une solution clé en...

Biolait lance son repère des produits laitiers bio vraiment engagés

Les produits en rayon sont saturés de labels et de certifications en tout genre. Les Français ne savent plus à quelles promesses se tenir. Les producteurs Biolait lancent IL LAIT LÀ, le repère pour...