Bioderma se met au vrac

Plébiscité dans l’alimentaire, le vrac est rentré dans les usages des Français mais encore peu répandu pour les produits de soin. Pour cela les équipes de Bioderma ont mis en place dans trois points de vente en France des fontaines pour permettre à ses clients de recharger leurs produits d’hygiène de la gamme Atoderm.

Ce test a été mis en place avec les produits les plus vendus en pharmacie et les plus consommateurs de plastique, soit l’huile de douche et le gel douche de la gamme. Dès la troisième recharge, c’est 51% de plastique économisé, sans oublier qu’à chaque recharge c’est une économie en moyenne de 10% sur le prix du flacon.

Cette action s’inscrit dans la démarche d’écoconception que la marque emploie pour ses produits et fait plus amplement écho à la raison d’être de sa maison-mère NAOS qui est d’aimer, comprendre et prendre soin du vivant. Il y a donc cette volonté non seulement de prendre soin des humains mais aussi de toutes les populations qui habitent la planète. Tous les niveaux d’activité et cycle de vie du produit sont impactés de la sélection des ingrédients, au choix du packaging en passant par le transport.

Dernières publications