Bayard lance sa cellule conseil « Bayard Impact »

Le groupe de presse vient de constituer une équipe dédiée au conseil et à la création de projets à impact sociétal. Marie-Anne Decaux, directrice de Bayard Impact, présente cette nouvelle offre à The Good.

The Good : Comment définiriez-vous Bayard Impact ?

Marie-Anne Decaux : Créée au sein du pôle Développement et Nouvelles Alliances dirigé par Sibylle Le Maire, Bayard Impact est la cellule conseil du groupe Bayard dont l’objectif est de mettre l’expertise des titres du groupe et notre connaissance des cibles et des formats au service des enjeux RSE de nos partenaires. Nous accompagnons les entreprises dans l’identification de projets concrets permettant de dépasser les postures de communication et de matérialiser leurs engagements. Nous pensons les projets au plus près des engagements de nos partenaires, en tenant compte aussi des enjeux de transformation des modèles économiques, et du développement des indicateurs extra-financiers dont l’importance ne cesse de croître.

The Good : Comment cette cellule s’inscrit-elle dans le positionnement global et le développement du groupe Bayard ?

Marie-Anne Decaux : Le groupe Bayard s’engage à travers chacune de ses 70 publications dans sa mission d’information et d’éducation au service plus grand nombre (nous comptons 35 millions de lecteurs dont 4 millions d’abonnés). De Babille, Popi et Pomme d’Api à Le Pèlerin et Notre Temps, en passant par Astrapi, Un jour Une Actu, J’aime Lire, Okapi, Phosphore, ViveS ou La Croix, nos titres cultivent les liens intergénérationnels, pour mieux comprendre les questionnements qui se posent à chaque âge de la vie, et accompagner ces moments de passage. En 2021, le groupe Bayard s’est doté d’une raison d’être, ancrant l’engagement du groupe pour la préservation du bien commun, de la nature et des générations prochaines. La force du groupe réside dans sa capacité à sensibiliser sur ces sujets et à construire de nouveaux imaginaires, qui contribuent à l’émergence d’un futur souhaitable. Bayard Impact s’inscrit pleinement dans cette démarche, en capitalisant sur les actifs éditoriaux du groupe et en accélérant le développement de nouveaux formats (notamment sur le digital et l’événementiel), permettant de toucher de nouveaux publics.

The Good : Les défis RSE sont multiples, quelles sont vos expertises ?

Marie-Anne Decaux : Bayard Impact s’attache particulièrement à nourrir l’enjeu sociétal de la RSE des entreprises. Nous avons ainsi développé nos engagements sur 3 grands piliers : l’éducation et l’information, notamment au service de l’égalité des chances, la préparation et l’accompagnement de la société vers la longévité, notamment via nos actions au sein du do tank Club Landoy, et enfin l’imagination et la construction du monde de demain, au travers de thèmes comme la lutte contre les stéréotypes, l’égalité hommes-femmes ou encore la protection du vivant.

The Good : Quelle offre proposez-vous à vos partenaires ?

Marie-Anne Decaux : Nous accompagnons nos partenaires en amont des projets, en collaborant sur la définition des cibles et des besoins, la formulation des problématiques, et la définition de la mesure d’impact. Nous mettons ensuite au point la conception, structuration et livraison de dispositifs qui s’appuient sur les équipes et savoir-faire du groupe. Nos formats sont variés ; ils vont de la mise en place d’études, de dispositifs éditoriaux print ou digitaux, d’événements, à des webinaires ou encore à des formations. Nous réalisons ces projets en partenariat et en co-construction avec un ou plusieurs médias du groupe Bayard.

Nous travaillons également main dans la main avec notre régie publicitaire Bayard Média Développement, pour amplifier la diffusion et l’impact des dispositifs sur nos audiences. Nous œuvrons aussi à la mobilisation de collectifs autour de projets porteurs de causes communes. allant jusqu’à la mise en place d’expérimentations de terrain. Par exemple, à l’initiative du Groupe L’Oréal et du Club Landoy, nous avons lancé une charte d’engagement pour la place des collaboratrices et collaborateurs de plus de 50 ans en entreprise réunissant 32 entreprises signataires autour d’engagements communs.   

Pour en savoir plus : https://www.bayard-impact.com/

Bayard Impact
Bayard Impact
Bayard Impact est la cellule conseil du groupe Bayard. Son objectif est de mettre l’expertise des titres du groupe Bayard et sa connaissance des cibles et des formats au service des enjeux RSE de ses partenaires. Collectif engagé et créatif, Bayard Impact pense ses projets au plus près des engagements de ses partenaires, en tenant aussi bien compte des enjeux de transformation des modèles économiques que du développement des indicateurs extra-financiers, dont l’importance ne cesse de croître.

Dernières publications

Un Sommet pour la Mesure d’Impact

(contenu abonné) L’Impact Tank, think tank dédié à l’économie à impact positif, organise le premier Sommet de la Mesure d’Impact à l’Assemblée Nationale le 13 février prochain.

Entreprises : faites de vos collaborateurs des parents heureux, ils vous le rendront au centuple !

Régulièrement, Bayard impact, cellule conseil du Groupe Bayard, décrypte pour The Good un enjeu sociétal du “S” de RSE.

La majorité des cadres dirigeants perçoit le développement durable comme une obligation coûteuse et non comme un investissement dans l’avenir, selon Capgemini

Les cadres dirigeants ont pleinement conscience de l’urgence climatique mais Capgemini constate dans son étude peu d’impact sur le terrain jusqu’ici, du fait d’un manque de stratégie globale, de compréhension sur le retour sur investissement, et de coordination dans la mise en œuvre.

PME+ passe le cap des 200 entreprises labellisées

Le label RSE des entreprises françaises indépendantes fabriquant les produits de consommation du quotidien alimentaires et non alimentaires continue de faire des adeptes. La communauté PME+ compte désormais 200 entreprises françaises indépendantes soit 40 000 produits, 23 000 emplois,...

RSE : Marcel relève ses manches

Remis en cause par certains experts de la responsabilité sociétale des entreprises, l’agence créative du groupe Publicis explique son nouveau positionnement plus responsable.