Avec son livre “S’engager pour le bien commun”, Philippe Royer lance une invitation à être les bâtisseurs d’un monde plus vert

“S’engager pour le bien commun” sortira le 16 février en librairie. Dans ce livre, Philippe Royer nous invite à passer à l’action pour tendre vers un monde plus juste et plus respectueux de l’environnement. Un livre plein d’espérance qui vient bousculer une société en proie au découragement.

“ Je prends la parole aujourd’hui parce que je constate que de nombreuses personnes ont le désir de s’engager pour le bien commun mais ne savent pas comment s’y prendre ni par où commencer ” déclare l’auteur. 

Pour Philippe Royer tout est encore possible ! Dans un monde en proie au changement climatique, à l’écart grandissant des inégalités entre les catégories sociales et les territoires, il nous donne les clés pour espérer positivement et surtout agir. Il analyse les causes de l’immobilisme et démontre qu’il est possible de changer de paradigme. Il propose également de réfléchir à la contribution singulière que chacun peut apporter au monde. Pour produire ce livre, il a reçu l’appui du journaliste à La Croix Arnaud Bevilacqua

Sur LinkedIn, Philippe Royer a écrit “ Je pense que nous ne sommes pas condamnés au fatalisme. Nous avons un devoir d’espérance et la responsabilité de proposer un avenir positif aux générations futures, à nos enfants et petits enfants. De plus, à toute période compliquée, la solution n’est jamais venue ni d’une fuite en avant niant les problèmes ni d’un repli sur soi amenant à penser que ce sont les autres qui doivent changer.

Nous avons trop de commentateurs du monde, mon livre suggère donc que chacun de nous devienne acteur concret du bien commun.” 

Issu d’une famille d’agriculteurs, Philippe Royer a dirigé Clasel et le groupe Seenergi. Il est également président du mouvement des Entrepreneurs et dirigeants chrétiens (EDC) depuis mars 2018.

Dernières publications

Episode 13 : Laure Malécot, l’art pour libérer des angoisses de l’avenir

La vocation première de Laure Malécot est d’écrire des histoires. Cette artiste pluri-disciplinaire, cinéaste, documentariste, journaliste et peintre, vient de publier un roman Humanimes, le cauchemar de l'Oblongue aux éditions La Sirène aux yeux verts

Un nouveau riz cambodgien résistant aux changements climatiques

(contenu abonné) Près de dix années d’étude et de collaboration entre le Cambodge et l’Australie ont permis de développer le CPS 70, un riz parfumé adapté au climat local, qui devrait augmenter sensiblement les...

Climat: les principaux engagements des pays du G7

(contenu abonné) Alors que la conférence ministérielle du G7 sur le climat, l'énergie et l'environnement se tient les 15 et 16 avril à Sapporo, dans le nord du Japon, voici les grands engagements climatiques actuels des membres de ce groupe des principaux pays industrialisés.

Comment Guerlain sensibilise les élèves à la protection de l’abeille

(contenu abonné) Symbole de la maison de cosmétiques, l’abeille est aussi la sentinelle de l’environnement. Pour protéger cet insecte précieux, il est important, notamment, d’instruire

En Egypte, les start-ups vertes s’attaquent au fléau du plastique

(contenu abonné) En Egypte, premier pollueur au plastique du Moyen-Orient et d'Afrique, de jeunes entrepreneurs tentent de transformer les millions de tonnes de plastique qui inondent le Nil, la Méditerranée et les décharges à ciel ouvert.