Avec Comerso, les invendus ont de la valeur

Comerso est la plateforme digitale dédiée à la valorisation des invendus et des déchets alimentaires et non-alimentaires des industries de l’agroalimentaire et de la distribution. Pionnière dans la lutte contre le gaspillage, l’une des priorités pour lutter contre le réchauffement climatique, cette entreprise à mission accompagne les Industriels agroalimentaires (IAA), Grandes Surfaces Alimentaires (GSA), Grandes Surfaces Spécialisées (GSS), ainsi que les entrepôts.

Comerso a été créé en partant du constat qu’il existe suffisamment de ressources pour nourrir l’ensemble de la planète mais que la société les gaspille bêtement alors qu’elles peuvent être encore consommées ou utilisées. L’Ademe de son côté vient de réévaluer à 4,3 milliards d’euros le montant des invendus non-alimentaires en France en 2019, dont 7% finissent détruits soit plus de 300 millions d’euros. Avec la Loi AGEC (Agir contre le gaspillage et pour l’économie circulaire) mise en vigueur depuis début janvier qui interdit la destruction des invendus non-alimentaires, il est important d’agir et Comerso l’a compris depuis 2013. 

Pour Comerso, les innovations technologiques actuelles sont la solution pour lutter contre le gaspillage en favorisant la relation entre les entreprises soumises aux problématiques d’invendus et l’écosystème de récepteurs. La plateforme souhaite accompagner les entreprises dans leur transition Zéro-Déchet grâce à des solutions ergonomiques basées sur ces nouvelles technologies. Chaque solution est adaptée en fonction de l’entreprise en question en se basant sur 3 expertises : déstockage , dons aux associations et recyclage circulaire des déchets. Comerso est aux côtés de l’entreprise pour l’aider à savoir quoi faire de ses invendus ou déchets : les réutiliser, les donner à des associations, etc… En 2021, Comerso a aidé 270 magasins Décathlon à trouver des associations pour donner des produits. Labellisée B Corp, cette entreprise à mission a pour philosophie de transformer les contraintes d’invendus et de déchets des entreprises en triple opportunité : économique, sociale, environnementale.

Aujourd’hui, Comerso c’est des millions de produits revalorisés et 110 millions d’euros d’économies cumulées par l’ensemble des organisations accompagnées dont 38 millions d’euros seulement sur la dernière année. Plus de 1300 entreprises, 1500 associations lui font confiance.

Dernières publications

LFDay, le rendez-vous de l’écosystème agricole et alimentaire innovant revient pour une 6ème édition

Le 14 juin, l’innovation agricole et alimentaire fera son show lors du LFDay. Organisée par La Ferme Digitale au Ground Control dans le 12ème à Paris, cette journée rassemblera le public qui souhaite améliorer...

Umiami, la start-up pour les amoureux de la viande mais pas trop

Umiami, c’est la start-up de la foodtech spécialisée dans la fabrication d’alternatives végétales à la viande animale. Depuis 2020, Umiami souhaite séduire les gourmets qui tendent à consommer moins de produits carnés tout en levant les principales barrières à l’achat que sont le goût, la nutrition, et la naturalité, le tout à un prix raisonnable. En avril, la start-up certifiée Great Place to Work a levé 26,5 millions d’euros pour développer son activité.

Priméal tend vers toujours plus de transparence

Engagée depuis 30 ans, Priméal met en place l’étiquetage Planet-Score sur certains de ses produits et participe au collectif #envérité pour être plus transparent avec ses consommateurs. L’entreprise qui promeut et transmet les plaisirs...

Lidl s’engage pour la filière de la banane

Lidl s’engage pour la filière de la banane, un des fruits le plus consommé par les Français avec Banana Link, une coopérative à but non lucratif travaillant pour un commerce équitable et durable. L’enseigne...

NU!, le premier frigo connecté pour mieux manger et moins jeter

Imaginé par trois ingénieurs que sont Aude Camus, Mayeul Nicolas et Antoine Asfar et un designer Ramy Fischler, NU! est le premier frigo connecté zéro-déchet. Depuis 2017, derrière cet objet innovant, les co-fondateurs souhaitent favoriser une alimentation plus durable et plus saine en entreprise grâce à des traiteurs engagés pour le “mieux manger”.