2021 : l’année (tant attendue) de floraison pour les outils de mesure d’impact ?

Dans une démarche d’impact qui non seulement se dit mais se mesure, JCDecaux investit son temps et ses équipes dans une production publicitaire physique plus responsable. Après une cascade d’initiatives vertueuses prouvant que la publicité urbaine peut être durable, JCDecaux lance Empreinte 360 : le premier calculateur d’empreinte environnementale, économique et sociale de ses campagnes en France. 

Parmi les centaines de projets et lancements que vous avez vu défiler sur vos écrans ou entendu dans vos podcasts cette semaine, une info importante pour les annonceurs et leurs agences dans vos benchmark des médias et pour faire avancer le marché dans son ensemble : Empreinte 360. 

Alors qu’en mars la régie publicitaire du groupe Prisma Media inaugurait son outil de mesure de l’empreinte carbone des campagnes publicitaires print et digitales de ses annonceurs, c’est désormais JC Decaux qui investit dans une calculette.  

Disponible dès l’automne 2021 en France, cet outil permettra d’informer les annonceurs de l’impact des campagnes qu’ils confient à JCDecaux. Dans un souci de transparence et de démarche collective favorisant la cohésion sociale, JCDecaux a souhaité mettre à la disposition des collectivités, des annonceurs et de leurs agences un outil de calcul 360 pour qu’ils connaissent l’impact environnemental, économique et social de leurs campagnes. Pour concevoir cet outil de mesure, JCDecaux a été accompagné par le cabinet UTOPIES et s’est également entouré d’organismes de certification pour apporter aux villes, aux annonceurs et à leurs agences la mesure la plus exhaustive, pertinente et transparente possible. Au-delà de l’aspect environnemental, Empreinte 360 se veut le seul calculateur du marché à prendre en compte les dimensions inédites que sont les mesures d’empreinte économique et sociale des campagnes affichées sur le média JCDecaux.

Le calculateur s’appliquera aux dispositifs OOH et DOOH suivants, représentant près de 90% de l’activité de JCDecaux en France : 

– Mobiliers urbains 2m2 (Abribus, Mupi, mâts drapeaux, kiosques) 

– Mobilier urbains rétroéclairés 8m2  

– Colonnes ; – Digital Urbain et Digital en aéroport  

– Toiles événementielles. 

La mesure d’impact intégrera toutes les étapes de la diffusion d’une campagne, une fois celle-ci confiée aux équipes de JCDecaux : de l’élaboration des réseaux jusqu’au désaffichage en passant par l’impression des affiches, l’expédition et l’affichage. Ainsi, à la demande de l’annonceur, JCDecaux lui communiquera un bilan complet afin de restituer une synthèse macroéconomique de l’impact de sa campagne (ou de son plan de campagne) sur la base de 4 indicateurs clés : 

– L’Empreinte carbone, exprimée en émissions de CO2 

– L’Empreinte eau, exprimée en m3 

– L’Empreinte sociale, exprimée en nombre d’ETP (Équivalent Temps Plein) soutenus dans l’économie Française 

– L’Empreinte économique, exprimée en euros générés au sein de l’économie nationale.

Au regard de cette proposition on ne peut plus détaillée, on comprend bien l’enjeu des entreprises et des marques face à la transition : être capable de mesurer cet impact dont tout le monde se hâte de parler. Et pour ce faire, les calculettes débarquent. Désormais, c’est à qui fera la plus complète. Who’s next ? 

Camille Lingre
Journaliste, ex rédac chef de The Good. Diplômée d’un Master en communication et journalisme, elle commence en agence de publicité chez DDB Paris puis intègre la rédaction d’INfluencia en 2017 et passe rédactrice en chef de The Good à son lanncement. Passionnée de littérature et engagée dans les luttes pour la justice sociale et la reconnaissance des minorités, elle est quitte en mai 2021 sa fonction de rédactrice en chef pour se consacrer au lancement de sa librairie.

Dernières publications

Vision, cohérence, pérennité, les clés d’une Raison d’être qui fait sens

A l’avant garde des questions de « Raison d’être », Havas est un des premiers acteurs à introduire le terme de « meaningful brands », mettant en lumière ces entreprises parvenant à développer un triple bénéfice consommateur : fonctionnel, émotionnel et sociétal. Suite à une conversation entendue sur les ondes du podcast Empreinte, animé par Alice Vachet et donnant la parole à Gaëlle Le Vu, directrice de la RSE Orange France et Laurent Broca, DG d'Havas Media, nous rencontrons ce dernier pour prolonger le débat en interview.

Le design pour donner de la tangibilité au sens des marques

Être une marque Good, une marque responsable et engagée, c’est prioriser sens et utilité avant de penser rendement financier. Après la prise de conscience et la note d’intention, au moment où les marques sont plus que jamais attendues au tournant d’un réelle transition écologique de faits, le design devient levier clé de transformation. En véritable couteau suisse, que ce soit en matière de branding comme de packaging, d’innovation et d’architecture ou d’UX, il accompagne la marque sur tous ses points de contact. Dans cette dynamique, l’agence de design CBA développe L’Empreinte Utile : un outil de mesure permettant d’évaluer sur 5 aspects la tension de chaque marque entre sens et utilité. Pour en parler et mieux comprendre les enjeux du branding, nous rencontrons Anne Malberti, directrice adjointe de l’agence CBA.

Hélène Sagné, fondatrice de Bug, pour un marketing de la transparence : “L’entreprise propose, le public dispose”

Il y a quelques années, les publicitaires pariaient tous sur une communication « disruptive » pour toucher le consommateur. Faire différent, briser les codes. En 2020, à l’heure de l’urgence sociale, économique et environnementale, tout est politique. Comment fonctionne la création face à ce sérieux ? Comment viser juste en faisant de la pub ? Est-ce un leurre de croire à une pub responsable ? Rencontre avec Hélène Sagné, fondatrice passionnée de l’agence créative Bug.

Santiago Lefebvre, CEO de ChangeNOW : “Nous devons et pouvons faire de la France le creuset de cette nouvelle renaissance environnementale et sociale”

Depuis 2017, ChangeNOW fédère des dizaines de milliers d’acteurs du changement autour d’un salon annuel riche en rencontres et réflexions. Avec en ligne de mire un écosystème de l’impact de plus en plus riche et mature, les enjeux évoluent. En amont de la 4ème édition digitale de son sommet international qui aura lieu du 27 au 29 mai 2021, le fondateur et CEO de ChangeNOW Santiago Lefebvre fait le point avec nous sur l’évolution de l’entrepreneuriat à impact à la française. Interview.

L’hydrogène, nouveau pétrole ou fantasme industriel ?

Pour concilier croissance et climat, les gouvernements et industriels européens parient massivement sur l’hydrogène. Une énergie dite d’avenir dont les défis écologiques sont pourtant abondants, à commencer par une production largement dépendante du fossile.