The Good, le manifeste

Si le Covid-19 semble avoir précipité les prises de conscience sur la nécessité d’un changement durable des modes de production comme de consommation, l’urgence socio-écologique ne date pas d’hier. Depuis plus de quinze ans, INfluencia détecte, analyse et décrypte les tendances, insights et mouvements qui agitent le monde et influencent les marques et entreprises à repenser leurs modèles et prises de parole.

Autour de cette terre qui brûle et des maux de notre société, et mesure que le Good gagne du terrain dans l’esprit politique et entrepreneurial, les attentes des consommateurs s’accentuent. Puisqu’entre capitalisme vert et réel souci de changement la frontière est poreuse, derrière les intentions, ils réclament des actions. Du concret, un passage du dire au faire. Définir une raison d’être c’est bien, réorganiser sa chaine de production, c’est mieux.

Après avoir dédié au Good le dernier numéro de sa revue papier, INfluencia lui dédie un média : The Good : un média hybride propulsé par INfluencia et dédié à la transformation écologique, sociale et solidaire des marques. Pour le présenter, son manifeste.

Sans planète, pas de business

Se transformer ou périr avec le monde : un motto qui s’applique à tous les secteurs, sans exception. De l’urgence climatique aux luttes citoyennes pour la justice sociale en passant par la crise covid-19, les signaux se multiplient et imposent aux entreprises un changement aussi profond que radical de leur intentions comme de leur systèmes de production. Bien que prises dans l’étau d’une logique capitaliste et surproductiviste où la réussite se mesure d’abord au rendement économique, les entreprises sont attendues au tournant par des consommateurs las des prises de paroles opportunistes et sans conséquences, et doivent de porter en étendard une transformation durable des modes production et consommation où Good et Économie se concilient.

Mais si parler de RSE, de RSM, de bienveillance, d’utilité sociale, de responsabilité, de confiance ou encore d’engagement, c’est bien, agir, c’est mieux. Passer de la parole aux actes, redéfinir ses objectifs, réorganiser sa structure, repenser son discours de marquer et surtout : être honnête. Assumer ses failles et travailler à les transformer. À la dictature binaire du « ou », qui oppose par exemple écologie et économie, nous croyons à la possibilité du « et ». C’est pour cette raison qu’INfluencia lance TheGood, le média de la transformation écologique, sociale et solidaire des marques.

The Good, le média de la transformation écologique, sociale et solidaire des marques.

Avec pour objectif d’accompagner durablement les dirigeants d’entreprises vers un horizon plus responsable et engagé, TheGood développe une offre mêlant points de vues et formats d’expression pour un panorama complet des mutations entrepreneuriales actuelles et à venir.

Décryptage aiguisé et critique des initiatives responsables qui chaque jour fleurissent et font leurs preuves -allant de la stratégie d’entreprise aux nouvelles offres (marques, produits, nouveaux business models) en passant par les prises de paroles médiatiques- mise en lumière des bonnes pratiques à adapter en fonction de son business, analyse des études et baromètres proposées de tous bords, interview et prise de parole d’experts et spécialistes sur ces questions.

Porte parole du changement, TheGood donnera la parole aux audacieux qui recherchent l’impact positif pour la planète et ses habitants et orientent leur entreprise et leur marque dans une croissance plus saine et durable. Une plateforme globale de prescription qui s’adresse aux dirigeants et aux managers et leur livre les clés pour transformer leur organisation : gouvernance, RSE, RH, marketing et communication, production, achats, innovation.

TheGood, le marqueur de la Good Économie

Pour embrasser et traiter la complexité du sujet, TheGood sera une plateforme hybride et transversale qui s’adresse à tous ceux qui contribuent à faire bouger les lignes des petites comme des grandes marques et entreprises.

Notre proposition : interroger, sonder, analyser et décrypter avec exigence et humilité les mutations en cours pour mieux informer et accompagner les marques et entreprises dans une transformation saine et durable. Réconcilier économie et écologie, provoquer des conversations, initier des collaborations, engager le changement.

Camille Lingre
Rédactrice en Chef The Good. Diplômée d’un Master en communication et journalisme, elle commence en agence de publicité chez DDB Paris puis intègre la rédaction d’INfluencia en 2017 et passe rédactrice en chef adjointe en 2020. Passionnée de littérature et engagée dans les luttes pour la justice sociale et la reconnaissance des minorités, elle est co-fondatrice d’une club de lecture et podcast féministe et membre de l’association de journalistes AJL.

Dernières publications

Vinted : comment une anecdote est devenue un modèle de consommation

A l’heure où Vinted inaugure son nouveau siège à Vilnius, bâtiment économe en énergie, équipé de 100 places de stationnement pour les vélos, dans le respect de la réduction des déchets alimentaires, de la moindre consommation de plastique, et de l’utilisation de meubles recyclés, sa créatrice Milda Mitkute et son CEO, Thomas Plantenga nous racontent l’aventure Vinted. Au passé et au futur.

Et si la différenciation rendait le monde meilleur ?

Se dire aujourd’hui défenseur de la finance responsable ne suffit plus pour se démarquer. Certains labels non plus. Et si la recherche de différence de la part des acteurs de la finance permettait de rendre le monde meilleur ? Un grand oui, si cela s’accompagne de transparence.

« Le Good, nouvelle façon de se penser »

Galvaudé, le Good ? Pour de vrai, ou pour le dire ? Celui qui a envahi les briefs que nous recevons concentre beaucoup des espoirs d’un (re)nouveau fertile et durable, une tentative d’ancrage dans un projet certain qui rassure face à un avenir qui l’est moins. Entre arrivée à maturité des stratégies RSE et uniformisation du discours vertueux, le Good cherche un nouveau souffle pour résonner dans son époque et avec l’ADN des marques.

Jeunesse : apprenons-leur autrement !

Une nouvelle économie durable et responsable doit obligatoirement passer par la revalorisation de l’image de l’apprentissage et de la formation professionnelle des jeunes.

Actualités et chiffre de la semaine du 02/02

- Banque de France, sortie définitive du charbon en 2024 - WeMaintain adopte le statut d’entreprise à mission - BNP Paribas, Credit Suisse, ING cessent de financer le commerce pétrolier en Amazonie - Label Emmaüs lance Trëmma, première plateforme solidaire de don en ligne - Bestdrive obtient le label Génération Responsable