Patagonia totalement dévouée à la planète

Le patron de l’entreprise californienne de vêtements de sport en plein air vient d’annoncer que la Terre était devenue « l’unique actionnaire » afin de « transformer le monde des affaires ».

Engagé et pionnier dans son engagement écologique, Yvon Chouinard, fondateur de Patagonia vient de réussir à faire de la planète son seul et unique actionnaire. L’entreprise américaine d’équipements et de vêtements de sport valorisée trois milliards de dollars selon le New York Times, est devenue le 14 septembre dernier, la première entreprise dont la totalité des parts seront utilisées à des fins de protection environnementales et de lutte comme le dérèglement climatique.

Cette décision hautement symbolique et inédite montre la voie à d’autres entreprises et entrepreneurs. « C’est une décision extraordinaire, par son ampleur, par sa générosité et son altruisme. Jusqu’à il y a peu, s’engager pour l’environnement était jugé comme trop activiste, trop militant. Mais les choses sont en train de changer, et nous avons besoin que toutes les entreprises s’en emparent », commente Pascale Baussant, présidente de 1 % for the Planet France, organisation à but non luvratif -co-créée par Yvon Chouinard -dont la mission est d’augmenter la philanthropie environnementale et d’augmenter l’impact de terrain des actions menées par les associations de protection de l’environnement en facilitant leur recherche de fonds. Depuis 1985, Patagonia a consacré 1% de son chiffre d’affaires à la protection et la restauration de l’environnement, soit plus de 89 millions de dollars « en espèces et en nature ». Yvon Chouinard insiste sur l’importance du mécénat en faveur de la lutte climatique, longtemps considéré comme trop militant. Le mécénat environnemental représente seulement 7 % du mécénat en France, malgré une dynamique croissante depuis quelques années. « C’est évidemment trop peu par rapport aux besoins qui sont considérables. Mais nous remarquons une dynamique depuis deux- trois ans notamment à 1 % for the Planet, avec un nombre grandissant d’entreprises qui s’engagent », témoigne Pascale Baussant, également dirigeante de Baussant Conseil et autrice d’« Agir pour le climat avec son épargne » paru le 15 septembre dernier aux éditions EMS.

Dernières publications

En Egypte, les start-ups vertes s’attaquent au fléau du plastique

(contenu abonné) En Egypte, premier pollueur au plastique du Moyen-Orient et d'Afrique, de jeunes entrepreneurs tentent de transformer les millions de tonnes de plastique qui inondent le Nil, la Méditerranée et les décharges à ciel ouvert.

#GoodBook La fin des haricots ? Le réveil écologique c’est maintenant” de Thomas Guénolé publié le 2 février 2023 aux éditions Plon.

L’auteur est politologue et conseiller politique. Intellectuel engagé, il enseigne le changement climatique à l’IÉSEG School of Management.

CMA CGM cherche des start-up pour décarboner le transport maritime

L'armateur CMA CGM a annoncé lundi le lancement d'un appel à projets destiné aux "start-up et entreprises développant des solutions concrètes" et doté de 200 millions d'euros, pour accélérer la décarbonation de la filière maritime française.

Pour réussir la transition énergétique, plus de 60 milliards supplémentaires par an sont nécessaires (Bruno Le Maire)

Pour réussir la transition énergétique, "60 à 70 milliards d'euros supplémentaires par an" sont nécessaires, a chiffré le ministre de l'Economie Bruno Le Maire dans une interview au Journal du Dimanche (JDD).

Châteauform’ et Green Evénements proposent un livre blanc sur les « 13 mesures pour un événement LEAD à ambition durable »

Ce livre blanc est à destination des organisateurs d’événements qui donne des conseils concrets et mesurables pour créer des événements véritablement responsables.