Patagonia totalement dévouée à la planète

Le patron de l’entreprise californienne de vêtements de sport en plein air vient d’annoncer que la Terre était devenue « l’unique actionnaire » afin de « transformer le monde des affaires ».

Engagé et pionnier dans son engagement écologique, Yvon Chouinard, fondateur de Patagonia vient de réussir à faire de la planète son seul et unique actionnaire. L’entreprise américaine d’équipements et de vêtements de sport valorisée trois milliards de dollars selon le New York Times, est devenue le 14 septembre dernier, la première entreprise dont la totalité des parts seront utilisées à des fins de protection environnementales et de lutte comme le dérèglement climatique.

Cette décision hautement symbolique et inédite montre la voie à d’autres entreprises et entrepreneurs. « C’est une décision extraordinaire, par son ampleur, par sa générosité et son altruisme. Jusqu’à il y a peu, s’engager pour l’environnement était jugé comme trop activiste, trop militant. Mais les choses sont en train de changer, et nous avons besoin que toutes les entreprises s’en emparent », commente Pascale Baussant, présidente de 1 % for the Planet France, organisation à but non luvratif -co-créée par Yvon Chouinard -dont la mission est d’augmenter la philanthropie environnementale et d’augmenter l’impact de terrain des actions menées par les associations de protection de l’environnement en facilitant leur recherche de fonds. Depuis 1985, Patagonia a consacré 1% de son chiffre d’affaires à la protection et la restauration de l’environnement, soit plus de 89 millions de dollars « en espèces et en nature ». Yvon Chouinard insiste sur l’importance du mécénat en faveur de la lutte climatique, longtemps considéré comme trop militant. Le mécénat environnemental représente seulement 7 % du mécénat en France, malgré une dynamique croissante depuis quelques années. « C’est évidemment trop peu par rapport aux besoins qui sont considérables. Mais nous remarquons une dynamique depuis deux- trois ans notamment à 1 % for the Planet, avec un nombre grandissant d’entreprises qui s’engagent », témoigne Pascale Baussant, également dirigeante de Baussant Conseil et autrice d’« Agir pour le climat avec son épargne » paru le 15 septembre dernier aux éditions EMS.

Dernières publications

Palmarès des Mlle Pitch Awards&Co 2024

La cérémonie du concours Mlle Pitch Awards & Co s’est déroulée mercredi 3 juillet au Palais des Glaces de Paris. Réunissant talents créatifs, étudiants, régies partenaires, membres de chez AIDES et le jury créatif de l’édition 2024.

Palmarès du Festival Cinema For Change 2024

Le palmarès de l'édition 2024 du festival Cinema for Change a été dévoilé samedi 29 juin dernier. Le jury a décerné son grand prix au documentaire Anaïs, 2 chapitres de Marion Gervais (France) et son prix coup de cœur au film d’animation La Plus Précieuse des marchandises de Michel Hazanavicius (France).

3 raisons d’envisager de bifurquer vers un métier intégrant la RSE selon Caroline Renoux (Birdeo)

Exercer un métier en lien avec la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) pourrait-il aider à renouer avec les valeurs du travail, voire en faire émerger de nouvelles ? Réponse avec Caroline Renoux, présidente de Birdeo Groupe et Directrice Générale de People4Impact.

“C’est en devenant 100% durable et inclusive que la mobilité servira au mieux le bien commun”, Sébastien Spangenberger (Movin’On)

Directeur de Movin’On depuis quinze mois, Sébastien Spangenberger nous détaille la raison d’être et les missions de cet écosystème international à but non lucratif sur la mobilité durable initié par Michelin. Ce « do-tank » -ou groupe de travail- développe à la fois des visions partagées, propose des réglementations vertueuses, expérimente et promeut des solutions durables, et fédère une large communauté autour de la mobilité durable.

“Génération éco-connectée” de Virginie Hilssonne-Lévy paru en 2024 chez Jouvence

"Génération éco-connectée" de Virginie Hilssonne-Lévy paru en 2024 chez Jouvence