Good people de la semaine du 13/10

– Patrick Mercier, président de l’agence Change, Lauréat du prix littéraire INfluencia x The Good

Initié par INfluencia à la rentrée, ce prix littéraire a pour intention de récompenser les ouvrages dont le thème éditorial s’articule autour des thématiques Médias & Com, Tech & Business, Culture et Société, avec un prix spécial Good coordonné avec The Good. Suite au vote d’un jury composé de douze personnalités issues du monde des agences, des annonceurs et des médias, Patrick Mercier remporte le prix spécial INfluencia x The Good pour son livre “The Power of Benevolence”, dont INfluencia faisait écho dans sa revue consacrée au Good. Trois questions au Lauréat.  

The Good : En quelques mots, qu’est ce que la bénévolence ? En quoi est-elle importante aujourd’hui ? 

Patrick Mercier : La bénévolence c’est la capacité des marques à améliorer concrètement la vie des gens dans leur quotidien et à s’adresser à eux avec empathie et respect. En cela la sincérité et les actes sont des drivers essentiels

The Good : La bénévolence est elle compatible avec la performance écologique ? 

P.M. : Elle en est un moteur et une source d’inspiration, améliorer la vie des gens c’est d’abord penser à l’environnement.

The Good :  Et compatible avec la performance économique ? 

P.M. : Elle est non seulement compatible, mais elle incarne l’avenir de la performance économique. A savoir trouver une nouvelle forme de croissance plus douce plus équilibrée, une croissance qui redonne du sens au progrès social et humain. La croissance pour la croissance telle que nous l’avons vécue est une hérésie. Ce que nous observons dans le monde le démontre bien. 

-Cécile Charrel remporte le « prix de la femme ingénieure »

Le concours des Ingenieuses a été fondé en 2011 par la Conférence des directeurs des écoles françaises d’ingénieurs (CDEFI). Il récompense chaque année des initiatives de sensibilisation pour encourager les filles vers les métiers des sciences et de l’ingénieurie qui ne représentent aujourd’hui que 20% de la profession. Les Ingénieuses récompensent aussi une élève ingénieure et une Femme Ingénieure en carrière. Cette année, c’est Cécile Charrel, grenobloise diplômée de lISEP, orientée vers les telecom et l’électronique, qui a été désignée pour le prix. 

-Aaron Scott devient directeur de la stratégie & RSE de Patrizia

Patrizia ouvre un bureau à Zurich et nomme Aaron Scott directeur de la stratégie & RSE. Précédemment, Aaron Scott a évolué dans les domaines de la gestion du changement et de la stratégie pour la National Australian Bank (Melbourne) et UBS (Londres et Zurich). Aujourd’hui il rejoint Patrizia qui intervient en tant qu’Investment Manager sur les marchés immobiliers depuis 1984. 

Sophia Djitli
Rédactrice. Diplômée de l’Ehess en gender studies et de Paris 8 en digital studies, Sophia est passionnée par le contemporain, elle a soutenu plusieurs artistes dans des missions de communication et de production.

Dernières publications

Le Danemark va construire une île énergétique bardée d’éoliennes offshore

Le Danemark s’est engagé à réduire de 70% ses émissions de CO2 d’ici 2030 en comparaison à 1990. Un engagement fort auquel s'ajoute le méga-projet baptisé VindØ vise à accélérer fortement la transition énergétique du royaume. Une idée réaliste et pertinente selon le spécialiste en énergies renouvelables Marc Jedliczka. Coup d'oeil sur cette audacieuse initiative.

ETX Studio : le Permanagement pour une culture d’entreprise résiliente et responsable

Après la permaculture, le permanagement. Pour les entreprises, la transition écologique sociale et solidaire passe inévitablement par l’interne. Pour se faire, l’agence de presse ETX Studio (anciennement Relax News) développe le permanagement : une approche de gestion et organisation interne des entreprises inspirée de la permaculture. Explication en interview croisée avec Jérome Doncieux, président et Cecilia Gabizon, VP et directrice éditoriale d’ETX Studio.

Lucie Basch, co-fondatrice de Too Good To Go : « il faut démocratiser mondialement la lutte contre le gaspillage alimentaire »

Depuis 2016, Too Good To Go a sauvé 60 millions de repas dont 20 millions en France. Désormais certifiée BCorp, la start-up reine de la lutte contre le gaspillage alimentaire est présente dans 14 pays européens et compte pas moins de 700 employés. Avec une nouvelle levée de fonds de 25,7 millions d’euros, Too Good To Go poursuit son internationalisation en attaquant le marché américain. Rencontre avec la co-fondatrice et présidente Lucie Basch, une centralienne qui veut changer le monde et qui le fait.

Positive Media Project by Publicis Media : “Le désilotage des démarches RSE est un accélérateur évident”

En marge de la querelle législative entre politiques, lobbys, associations et marques sur la question d’un nouveau cadre de régulation de la publicité et sur fond d’urgence environnementale, des projets se développent et nous animent. En tête de gondole, le Positive Media Project. Un espace de réflexion/solution hybride visant à engager une démarche de co-construction pour améliorer la performance responsable de la publicité avec des solutions concrètes. Au sortir de leur première session d’ateliers, rencontre avec Adélaïde Chassort, Marie-Laure Monnet, Laurent Capion et Nicolas Vogtenberger chez Publicis Média.

Sophie Vannier, co-directrice de La Ruche : “ l’impact n’est pas un concept mais le bon sens dans un monde qui ne tourne plus...

Mêlant impact investing, incubation et capital-risque pour un soutien concret et durable aux jeunes pousses de la Good Economie, Alliance For Impact déboule sur le marché de l’entrepreneuriat social, et attire notre attention. Porté par La Ruche, Aviva et Ventech, ce premier fond d’amorçage de l’impact, pose la question des moyens d’arriver à conjuguer impact et croissance économique. Pour mieux comprendre ces enjeux et réfléchir à la notion d’impact au sens large, rencontre avec Sophie Vannier, co-directrice de La Ruche, premier réseau national d’incubation dédié à l’entrepreneuriat social.